Voeux 2022.jpg

2022

En cette période, on va encore me souhaiter le bonheur, l’abondance et la santé. Quelquefois même en pensant à autre chose.

Si c’est ce que tu t’apprêtes à faire ça pour moi, ne perds pas ton temps, tout cela n’a aucun sens.

Le bonheur, ça se construit, l’abondance, ça se rayonne, et la santé  est le résultat de comment je suis dans l’élan spontané de la vie à travers moi et comment je me réalise à travers elle. Si tu cours derrière la santé, n’es-tu pas en train de vivre sans toi ?

 

Depuis que j’ai pris conscience de tout cela, j’ai choisi. Choisi de vivre spontanément, et de me réaliser. Eh oui, ce choix me confronte à mes peurs. Parce qu’on m’a appris tout le contraire : être un bon citoyen, obéir, me conformer. On m’a fait croire qu’il fallait « gagner sa vie », et on m’a dit ce qu’il fallait croire. Et j’y ai adhéré, j’ai laissé faire.

Et aussi ... j’étais malade : j’avais mal-à-dieu (en moi : dans mon corps).

Un jour, en 2008, j’ai envoyé balader tout ça. Là, j’ai appris que je pouvais rayonner, je me suis mis à ma place. L’abondance est venue d’elle-même. Je ne suis pas devenu Crésus, mais la vie m’offre tout ce dont j’ai besoin. Et dans mon corps aujourd’hui, je vais bien ! Tiens donc !

Alors, je m’amuse, je savoure.

Dans ce cheminement, j’ai acquis un savoir-faire pour mettre en œuvre la Lumière de mon cœur à bon escient, concrètement. Simplement à travers le « Coup de Péricarde », et aussi dans les situations, les relations, les lieux, … Tout ce savoir que je partage dans mes formations aujourd’hui, juste parce que c’est ma place. Saveur / Savoir. Je vis, je sais. Pas de blabla, pas d’intention.

 

Et ce qui se passe aujourd’hui ? As-tu remarqué comme à chaque nouvelle annonce, à chaque nouveau message que tu reçois sur ce sujet (même sous une apparence bienveillante), ton niveau de stress, d’inquiétude augmente ? Cela nous replonge dans l’émotionnel, ce qui veut dire la peur.

 

Ce que j’ai compris c’est que la Vie est Lumière, Vibration pure, Expansion. Il n’y a pas d’intention, ni de raison à cela. Certains êtres, piégés dans leurs problématiques, ne peuvent plus accéder à la Lumière : ils sont piégés dans la peur. La peur, je la vois dans l’aura des Etres : ce sont toutes les zones de leur rayonnement qui sont éteintes, trouées, fanées.

 

Pourquoi est-ce que j’ai besoin d’exercer le pouvoir, de manipuler : parce que je suis dans la peur. Pourquoi est-ce que je me laisse faire et je subis (et dénoncer, se battre, devoir se protéger n’y change rien) : parce que je suis dans la peur. Pourquoi est-ce que j’aide : parce que je suis dans la peur.

 

Et on peut me dire : oui, mais toi aussi tu es dans ces schémas là. La réponse serait oui. Nous le sommes tous. Sauf que ce qui importe, c’est ce qui se cache derrière les actes. Quand je libère un Péricarde, par exemple, je n’ai aucune intention particulière, si ce n’est de savourer ce moment que m’offre l’univers avec la personne qui est venue me voir : l’occasion pour moi de me remettre dans mon axe, de me mettre à ma place et de rayonner. C’est tout. C’est un cadeau qui m’est fait.

 

Alors aujourd’hui plus que jamais, je ne vais te souhaiter qu’une chose : savoir choisir le sens de la Vie.

 

En ce qui me concerne, je choisis de regarder la Lumière. Et de continuer à la mettre en œuvre concrètement !

 

Merci

 

Vincent-Emmanuel